Le Syndicat

La loi du 16 juillet 1971 sur l’enseignement technologique et la formation continue a créé les fondations modernes de la formation par l’apprentissage. Finis les cours professionnels et création des Centres de Formation d’Apprentis.

Bien entendu les Chambres de Métiers ont saisi l’opportunité pour créer et gérer des CFA. C’est ainsi que dans la région parisienne s’est ouvert le Centre Interdépartemental de Formation des Apprentis et de Perfectionnement Artisanal. C’est dans cet établissement qu’à l’initiative de quelques professeurs professionnels est créé en 1981 le « syndicat des cadres du centre interdépartemental de formation d’apprentis et de perfectionnement artisanal » (statuts déposés à la Préfecture de la Seine le 4 aout 1981).

Le syndicat va, en fonction de l’évolution de divers paramètres, prendre une dimension nationale, s’engager à représenter l’ensemble des personnels du réseau des Chambres de Métiers et modifier, en conséquence, son appellation. Il va devenir successivement « syndicat national de l’encadrement des centres de formation », « syndicat national de l’encadrement des chambres de métiers » et enfin à ce jour, pour faire mieux apparaître son attachement à la CGC CFE : « CGC CMA ».

Téléchargez le document au format PDF.