Adhésions et cotisations

En choisissant le CGC-CMA, vous…

…appartenez à un réseau efficace

…vous trouvez les moyens de défendre vos intérêts matériels et moraux

…vous sauvegardez votre indépendance

…vous avez accès à des services spécifiques (assistance juridique ; formation)

Comment adhérer ?

Vous pouvez adhérer en utilisant notre formulaire en ligne :

Formulaire en ligne

          et en nous renvoyant par mail ou courrier l’autorisation de prélèvement avec votre RIB.

Autorisation de prélèvement

Vous pouvez adhérer en utilisant notre bulletin d’adhésion en PDF et en le retournant par courrier :

Bulletin d’adhésion PDF

Vous pouvez également prendre contact avec nous par téléphone au 06 21 53 05 24,

Une adhésion, combien ça coûte ?

Vous adhérez à un syndicat rattaché à une fédération professionnelle. C’est l’Assemblée Générale qui a déterminé le prix de la cotisation pour chaque catégorie d’adhérent  :

  • Employé – technicien – agent de maîtrise : 96 € (dont 73€ fédération)
  • Cadre : 112 € (dont 73€ fédération)
  • Cadre supérieur : 128 € (dont 73€ fédération)
  • Moins de 30 ans (avec justificatif) : 82 € (dont 73€ fédération)
  • Retraité : 70 € (dont 48€ fédération)
  • Adhésion à compter du 1er juillet*
    *50% de la cotisation de la catégorie payable en une fois.

Le montant de la cotisation est entre autres ajusté annuellement en fonction du coût des timbres confédéraux et fédéraux (1 ou 2 € selon le cas).

Vous pouvez régler :

  • TOTALITÉ – 1 chèque ci-joint à l’ordre de CGC+CMA.
  • TOTALITÉ – 1 prélèvement.
  • EN 3 PRÉLÈVEMENTS*, (50€ le 30/03; le reste en 2
    fois le 30/06 et le 30/09).
    * : retourner votre RIB et l’autorisation de prélèvement.

N’oubliez-pas que 66 % de votre cotisation syndicale sera déductible de l’impôt sur le revenu !

Le crédit d’impôt est ouvert aux personnes suivantes :

  • Salarié n’ayant pas choisi la déduction de ses frais réels
  • Retraité

    L’avantage fiscal est égal à 66 % des cotisations annuelles, dans la limite de 1 % de votre revenu brut imposable dans la catégorie des salaires, pensions et rentes à titre gratuit.

    Si le crédit d’impôt excède l’impôt dû, l’excédent vous est restitué.